L'intérêt

Le service rendu par ces institutions ne sera pas gratuit: elles demanderont une contrepartie: ce sera l'intérêt. Chaque partie profitera de l'opération: l'emprunteur qui pourra directement utiliser la somme d'argent, et le banquier qui percevra une rémunération sous forme d'un intérêt.

Le service rendu par ces institutions ne sera pas gratuit: elles demanderont une contrepartie: ce sera l'intérêt. Chaque partie profitera de l'opération: l'emprunteur qui pourra directement utiliser la somme d'argent, et le banquier qui percevra une rémunération sous forme d'un intérêt.
L'intérêt est calculé en pourcentage de la somme qui doit encore être remboursée. Il peut être calculé pour une périodicité à convenir: par an, par trimestre, par semaine,... Ainsi un taux de sept pour cent l'an signifie que, pour un capital à rembourser de cent mille €, il faudra payer chaque année sept mille € à titre d'intérêts. Le taux de l'intérêt, et son mode de calcul sont déterminés librement dans le contrat de prêt. Cependant, la loi interdit de profiter de la faiblesse, de l'ignorance ou des besoins d'un débiteur pour exiger de sa part la paiement d'un intérêt manifestement excessif. Le Tribunal pourrait même réduire d'autorité le taux s'il l'estime beaucoup trop élevé.